Running Myth 3 Le port d’une chaussure d’un type différent d’un pied peut causer des blessures

De nombreux coureurs pensent que le port du mauvais type de chaussures est la principale cause de blessures en course. Cette croyance est basée sur les méthodes traditionnelles de prescription de chaussures, où les baskets sont prescrites en fonction des caractéristiques de la chaussure et du type de pied, par exemple, des chaussures avec un mouvement contrôlé jusqu’au petit creux.

Malheureusement, il n’existe aucune preuve concluante à l’appui de ces croyances

Il existe actuellement cinq études de haute qualité en cours qui démontrent que la recette traditionnelle de la chaussure n’empêche pas les blessures liées à la course à pied dans des groupes de 3 coureurs en herbe, 4 coureuses ou en entraînement militaire. Cependant, des recherches récentes ont contesté ces résultats. Dans un groupe de coureurs de plein air à qui on a prescrit une chaussure de contrôle ou une chaussure neutre et suivis pendant six mois, la chaussure de contrôle a fourni une certaine protection contre les blessures pour les coureurs aux pieds fins.

Avec ces résultats contradictoires, des recherches supplémentaires de haute qualité sont nécessaires pour déterminer le système de prescription de chaussures le plus efficace. Les coureurs, quant à eux, doivent comprendre que si d’autres paradigmes de prescription de chaussures, par exemple, suggèrent souvent des chaussures minimalistes ou maximalistes, il n’y a aucune preuve concluante qu’une chaussure, quel que soit son type, est efficace pour réduire le risque de blessures liées à la course. … Le plus important est la mise en œuvre de stratégies d’entraînement appropriées dont il a été démontré qu’elles réduisent l’incidence des blessures chez les coureurs.

Points importants à considérer lors de l’achat d’une nouvelle paire de coureurs:

  • Assurez-vous que les coureurs que vous choisissez sont en forme et à l’aise pour courir.
  • Évitez de modifier rapidement le type de chaussure que vous avez l’habitude de courir. Par exemple, passez directement à une chaussure minimaliste avec une forme plus lourde pour le contrôle du mouvement. À la place, effectuez une transition progressive sur plusieurs mois.
  • Lorsque l’amélioration de votre qualité de course est une priorité, choisissez une chaussure plus légère.
  • Pensez à faire tourner entre deux paires ou plus de coureurs pour un entraînement. Il a été démontré qu’il a peu d’effet protecteur contre les blessures.

Pour réduire votre risque de blessure en cours d’exécution, envisagez d’utiliser les stratégies suivantes dans votre programme d’entraînement:

Une gestion attentive des charges d’entraînement est importante pour réduire le risque de blessure. Évitez d’augmenter votre charge totale de course (comme la distance, le temps ou l’intensité) de plus de 5 à 10% chaque semaine pour donner à votre corps le temps de s’adapter au stimulus d’entraînement et au risque tissulaire. la surcharge est minimisée. La technologie portable, comme les moniteurs GPS ou l’utilisation d’estimations de l’effort perçu (EPR) pour mesurer l’intensité de l’entraînement, peut aider à surveiller les charges d’entraînement. Cependant, la recherche n’a pas encore déterminé quelle métrique d’apprentissage est la plus importante, comme la durée, l’intensité, etc., pour réduire le risque de blessures liées à la course.

Il a également été démontré que faire un programme de musculation régulièrement 2 à 3 fois par semaine pendant plus de 6 semaines réduit le risque de blessures dues à une surutilisation dans 14 groupes de course et améliore les performances de course. 15 Pour plus d’informations sur l’entraînement en force pour les coureurs, cliquez ici pour lire un blog récent sur ce sujet.

Dormir suffisamment, c’est-à-dire 7 à 9 heures ou plus chaque nuit, est également important. Par exemple, dormir suffisamment peut réduire le risque de fractures de stress chez les personnes qui courent. 16 Dormir davantage a un impact positif sur les performances et la récupération.

De nouvelles preuves suggèrent également que l’amélioration de la biomécanique de la course grâce à un entraînement technique spécifique peut réduire le risque de blessures liées à la course en plus de réduire la vitesse de l’exercice, 18 mais des recherches supplémentaires sont nécessaires dans ce domaine.

Il est important de se rappeler que les informations ci-dessus, bien que basées sur des preuves, sont générales. Les coureurs doivent consulter un professionnel de la santé qui a de l’expérience avec les coureurs pour obtenir des conseils sur la réduction du risque de blessures en fonction de leurs circonstances spécifiques.

Laisser un commentaire